Antoinette fouque - site officiel

Architecture originale
Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette Fouque, théoricienne et auteur

Antoinette Fouque (Visiter le site internet Antoinettefouque.com sur Antoinette Fouque) invente le mot "féminologie", dès lors qu'elle abhorre les "-isme" qui font référence à une idéologie. Dans les pages de 3 ouvrages écrits entre 1989 et 2012., L'écrivaine détaille la féminologie. Naturellement, Antoinette Fouque a écrit dans plusieurs ouvrages collectifs tels que "Portraits choisis", "Génération MLF 1968-2008" ou "Mémoire de femme 1974-2004".

L'Alliance des Femmes pour la Démocratie : son engagement politique

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie soutient l'égalité. A l'heure actuelle, les droits des femmes sont toujours en danger et l'AFD se bat pour juguler la montée des extrémismes identitaires. Antoinette Fouque s'engage sur la liste des radicaux de gauche lors des élections au parlement européen. Elle est députée durant 5 années.

Le père d’Antoinette Fouque est un militant communiste. La jeune femme suit dans un premier temps ses études supérieures à Aix-en-Provence avant de choisir Paris pour étudier les Lettres. La Marseillaise est encore en faculté lorsqu'elle rencontre son mari. En 1964, Antoinette Fouque devient maman. Elle prend alors conscience des problèmes que doit affronter une femme lorsqu’elle assume ses rôles de mère et de femme alors qu'elle exerce un métier. C'est à Marseille que se passe son enfance.

Antoinette Fouque, du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

Antoinette Fouque a combattu toute son existence pour que le droit des femmes avance. Aidée par différentes militantes, elle lance le Mouvement de Libération des Femmes. L’Alliance des femmes pour la démocratie nait à l’initiative de la militante en 1989 lorsqu'elle revient des Etats-Unis. A la fin de la décennie soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres activistes décident d'enregistrer le MLF comme une association.

Son chemin de l'enseignement à la psychanalyse

Après des études universitaires en Lettres, Antoinette Fouque a exercé la profession d'enseignante. Le cercle Psychanalyse et Politique, l'un des courants du Mouvement de libération des femmes, a été lancé par cette femme militante. C’est en 1972 à la fac de Vincennes qu’Antoinette Fouque participe à des débats au sujet de la sexualité de la femme sous la houlette de Luce Irigaray, philosophe féministe.