Antoinette fouque - site mlf

Arts de la table
Antoinette Fouque - Site MLF

Antoinette Fouque, l'éditrice

Par le biais des Editions des femmes, Antoinette Fouque (cet article) promeut la création féminine. Espaces de rencontres, les boutiques de livres lancées par l'écrivaine ouvrent leurs portes jusqu'à minuit. Les lecteurs ont découvert de nombreuses auteures grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui propose plus de six cents ouvrages dédiés à la réflexion des femmes.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque a vu le jour à Marseille. Elle gardera toujours un solide ancrage politique à gauche de sa jeunesse passée dans un milieu ouvrier. Son père était un militant communiste. Antoinette Fouque étudie d'abord dans les Bouches-du-Rhône avant de rejoindre La Sorbonne pour étudier les Lettres. Elle est toujours à l'université quand elle rencontre son époux.

Pour Antoinette Fouque, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : son épouse. C'est la phrase écrite sur une banderole qu'elle brandit lors d'une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes. La militante s'exprime aux Nations Unies mais aussi dans le monde entier pour prendre la défense des droits des femmes. Antoinette Fouque s’engage aux côtés d'Aung San Suu Kyi face à au régime militaire en Birmanie. Récompensée par les plus hautes distinctions nationales, elle décède au début de l'année 2014.

Théoricienne et auteure

Naturellement, Antoinette Fouque a pris part à quelques ouvrages collectifs ainsi qu'à de multiples entretiens. La lutte de cette féministe n'a rien à voir avec un activisme féminin sans concessions, elle défend son attachement à la maternité. La théoricienne invente le nom "féminologie", car elle exécre les mots en "-isme" qui renvoient à une doctrine. Au fil de trois ouvrages, Antoinette Fouque explique la féminologie.